Résumé : Victoire des Loups Rilliards par 6 essais à 2 (dont un essai des Loups Rilliards marqué à 17 joueurs). Terrain gras, temps très frais, état d'esprit : excellent, réception piquante, public éparse...

 

Superbe victoire ce vendredi des Loups Rilliards contre les Devil Oldies. Emmenés par un Popot' des grands soirs, les Loups Rilliards s'imposent enfin après une série de 3 matchs sans victoire. En effet, les Loups Rilliards avaient à coeur de confirmer la bonne prestation de la semaine précédente où, malgré les défaite, les rouges et blancs avaient fourni une prestation de haute tenue contre Villefranche-sur-Saône.

Les bleus ciels de Saint Etienne ouvrent la marque sur une interception qui emmena l'arrière du XV stéphanois au milieu des poteaux après une course héroïque. Les Rilliards répliquent en organisant des groupés très pénétrants, et Rafy s'échappe à son tour pour égaliser, après un départ autour du regroupement d'une grande fulgurance ! Profitant des quelques erreurs défensives des stéphanois, les rouges-et-blancs prennent l'avantage, après une égalisation des Devil Oldies. Afin de plier le match et profitant des errements d'un arbitre jamais rentré dans son match, les Rilliards ont mis en place leur stratégie secrète : jouer à 17. La stratégie a porté rapidement ses fruits, et bien que déjouée par une équipe adverse très vigilante, elle a permis de creuser l'écart, les bleus ciels ne reviendront plus dans la partie.

 

Autre grand moment, la 3ème mi-temps : après une haie d'honneur de circonstance, un repas délicieux mais piquant, l'équipe stéphanoise s'est distinguée par son très grand talent choralistique. Leurs plus belles chansons (dont "Stances à Sophie") sont à retrouver sur leur site Internet : http://deviloldies.free.fr/

 

 

Sans surprise, les deux équipes se sont unies dans la soirée reprenant les chants du Sud-ouest lors d'une tablée de plus 40 personnes. Un grand merci aux Devil Oldies pour leur excellent état-d'esprit, pourquoi pas une revanche l'année prochaine ?

 



Commentez cet article